La pleine conscience, tu connais ?

Elle m’a particulièrement aidée à comprendre ce que c’était que d’être dans l’

et surtout à le pratiquer pour m’offrir des moments de quiétude mentale. Ce qui n’est pas du luxe quand on pense de trop ; le bouton stop étant trop bien dissimulé dans mon mode d’emploi, ce fût un super subterfuge

La pleine conscience consiste à prêter attention au moment présent.

On se concentre sur ce que vous vivons, c’est-à-dire à nos pensées, nos émotions et nos sensations corporelles, sans les qualifier de « bonnes » ou « mauvaises ».


Ses 2 points fort pour moi sont :


1/ qu’elle invite à observer ce qui se passe comme si on le voyait pour la première fois, sans jugement ou frustration 2/ qu’elle amène à se concentrer sur ce que l’on fait et avec toute notre attention.


Ok, et concrètement ?




Voici un exemple (je n’en mets qu’un car cela peut vite devenir tout un roman) : prendre ma douche en pleine conscience, c’est : - Ouvrir le robinet comme si c’était la première fois et voir l’eau en jaillir comme si c’était un trésor - Sentir le froid et la texture du bac de douche quand j’y pose le pied droit, puis le gauche - sentir la douceur, chaleur/fraîcheur de l’eau sur mon corps, - écouter le pchhhhhht de l’eau ou son écoulement, - observer les bulles qu’elle forme dans le bac ou les gouttes projetées sur la paroi. - Prendre le gel douche et regarder ce que je vide dans le creux de ma main. - Sentir le savon, sa texture sur ma peau, son odeur, constater sa couleur - Me laver en sentant chaque passage sur les zones de mon corps - Me rincer en observant la mousse glisser avec l’eau - Sentir que ma respiration est différente qu’au début, comme mon énergie - …

Tu as compris je crois.

Il en va de même pour toutes les activités du quotidien (faire la cuisine, la vaisselle, conduire, se promener, s’habiller, être en réunion, etc.)

Être fort signifie regarder en nous et accepter qui nous sommes. C'est accepter que nous vivions des émotions... C'est accepter de les libérer. Être fort ne signifie pas ne pas pleurer... C'est av