top of page
Rechercher

La méthode des petits pas

Je vous en parle sans cesse mais kesako ? J’ai pris conscience de l’impact positif des petits pas en lisant le livre de la méthode Kaizen. Commencer quelque part, c’est ce qui importe.

Commencer simple, souple, écologique pour soi.


Prenons l’exemple qu'un client m'a partagé récemment :

🗨 Lui: Je devrais méditer tous les jours (ou faire une autre activité "zen").

✨Moi: C’est une bonne idée. Est-ce que tu médites aujourd’hui ?

🗨 Non.

✨Si tu commençais par 15 minutes une fois par semaine ?

🗨 Oui mais ce n’est pas assez... ça ne servira pas à grand chose (appuyé par un soupir).

✨Ok, mais commence par quelque part, ce sera déjà plus qu’aujourd’hui.

Planifie-le, prépare-le et, surtout, tiens toi à le faire.

Après quelques fois, passe peut-être à 2 fois par semaine, puis 3, …

...

Pas à pas.

...

Il en va de même pour :

  • Réduire une addiction (sucre, alcool, cigarette, achats):

Commence par réduire la dose actuelle. Le faire au fur et à mesure pour que le corps s’ajuste sans se sentir privé.

  • Prendre du temps pour soi alors qu’on court comme une poule sans tête (boulot, enfants, choses à faire, …) :

Commence par une petite bulle, même de 10 minutes mais que dont tu savoures chaque seconde en y portant toute ton attention (écouter la musique que tu aimes, dessiner, écrire, cuisiner, prendre une tisane, un bain, marcher dans l’herbe, lire un chapitre de bouquin, faire un tour, …)

  • Si tu aimes voyager mais n’envisage de prendre des vacances que si c’est au minimum 2 semaines à Out’si plou : Pense à de petites escapades d’une demi journée ou d’une journée Cela te permettra de te ressourcer maintenant au lieu de l’été prochain quand tu seras las et à cran.

  • Pour les friands d’élans spontanés, qui n’aiment pas que tout soit planifié :

Si cela ne marche pas, c’est-à-dire que vous n’avez pas encore pris ce temps précieux pour vous, réservez-vous un moment dans votre calendrier et tenez-le ! Vous déciderez de comment le remplir le jour même ou la veille.


Je pense à un couple de collègues qui passait une soirée à 2 tous plus ou moins tous les 4 mois… Ils y pensaient souvent, oui, mais le quotidien prenait le dessus.

Ils en souffraient pourtant tous 2.

Leur envie de spontanéité était absorbée par leur emploi du temps.

Planifier ces moments et s’y tenir leur a permis de se retrouver plus fréquemment (le QUAND), ce qui répondait à leur besoin profond.

Comment ils allaient les occuper (le QUOI) venait selon les envies (la spontanéité).


💡 Dans mes accompagnements, je vous aide à clarifier puis mettre en place ce à quoi vous aspirez, pas à pas, avec ce petit supplément d'âme qui booste votre ouverture de cœur.


Un projet en vue ou une envie de changement ?

Que ce soit pour toi ou ton équipe, contacte-moi pour en parler 😊


Belle journée!

Lumineusement

✨Sophie✨


Liens vers mes réseaux pour garder le contact:


Comments


bottom of page