top of page
Rechercher

Gestion de risque

Dernière mise à jour : 4 oct. 2023

En mode promenade... Voilà comment j'ai fait le parallèle entre une situation vécue et la gestion de risques dans un cadre professionnel ou personnel.


Je t’invite ce mois-ci à observer dame nature et faire les parallèles avec ta situation actuelle.

Je découpe les étapes :

  1. N’y croyant pas, le nez sur la rivière après avoir emprunté un chemin déjà fort pentu et glissant, j’ai d’abord cherché un chemin mais force fût de constater qu’il n’y avait zéro moyen pour la traverser plus loin.

  2. Grimper en mode hors piste pour rejoindre un autre chemin a été ma première idée mais c’était vraiment casse g…

  3. Je me suis posée pour mieux observer et manger (car il m’en aurait fallu des forces pour monter cela).

  4. Mon analyse de risque m’a fait faire demi tour, en prenant un bâton pour m’aider à parcourir ce gloubi boulga de verdure.

  5. Nouvel élément : 2 promeneurs se retrouvent au même endroit, face au même « cul de sac ». Je n’étais donc plus seule. Cela m’a un peu réconfortée car j’ai pu partager ce que j’avais déjà exploré (autant que cela leur serve).

  6. Le demi-tour semblait s’imposer pour eux aussi. (Dialogue intérieur entre moi et moi : Oui mais…. hmmm. Il n’y a vraiment pas moyen de traverser ?)

  7. Autre phase d’observation du courant, des rochers, de la profondeur potentielle. Quel est le risque acceptable ?

  8. C’est décidé, je traverserai pieds nus, pantalon retroussé aux genoux, chaussures accrochées à mon sac pour ne pas me distraire et téléphone dedans (au cas où je finirais dans l’eau), avec 2 grands bâtons pour tâter le sol et m’équilibrer. J’ai aussi demandé aux marcheurs de rester comme soutien moral.

  9. J’ai pris tout mon temps, à tâtons, pas à pas, en sentant bien les cailloux.

  10. Youhouuuuu je suis arrivée de l’autre côté sèche et sans égratignure. Danse de la joie. Exaltation. Fierté. Boost total (mes 2 observateurs ont rebroussé chemin)


J’ai fait le parallèle avec ma situation professionnelle actuelle où je me réinvente. Quels risques suis-je prête à prendre ? A quel prix ? Quelles sont mes options et mes aides ? Qu’est-ce qu’il y a à la clé ?

J’ai revu les 2 comparses plus loin. Le risque était trop grand pour eux (pas envie d’être mouillé, sol glissant, courant).

Je pense que, dans leur cas, s’ajoutait la responsabilité de l’autre personne. La peur de faire un choix et que l’autre en pâtisse.

Chacun sa réalité et c’est OK !


Ensuite... en exclu sur le blog: la vengeance du GPS qui m'a mis le nez dans les cailloux !

J'en ris encore :o)


Comments


bottom of page