top of page

Contraction et Expansion


Bonjour belle âme, Je suis sur l’île de Kho Phangan en Thaïlande depuis quelques jours pour revenir à la source de mon déclic. Celui où j’ai enfin compris qu’accompagner les gens était LA voie que je voulais suivre. J’y suis revenue pour continuer ma formation en énergétique, pratiquer et m’ancrer davantage dans ce qui résonne. Cela dit, cette île est un monde à part. Il y a tant de praticiens, d’ateliers, cérémonies et formations qu’on s’y perdrait chaque jour. Tout est fait pour ce retour à soi et pourtant la diversion est tellement à portée de main (ou de scooter) que cette connexion peut demander plus d’efforts et de temps que prévu. Du moins c’est mon ressenti. Ces quelques jours passés ici m’amènent plus de questions qu’avant mon départ. A mon arrivée, mon coeur et mon corps se sont sentis fragiles, en mode repli et protection. Contraction - fermeture Pourquoi ? Parce qu’il y a toujours mieux ou plus que ce que j’avais imaginé. J’ai pris un mois de break pour cette démarche et les gens que je rencontre ici y sont pour des semestres voir des années… Que vais-je arriver à faire en quelques semaines du coup ? Il y a toujours plus grand, plus fort, plus beau, plus doué, plus courageux, plus ceci ou plus cela... STOP ! C’est ce que mon être a dû crier pour que je l'entende : STOP à la comparaison. Reviens à toi ! Recentre toi sur ce qui t’a amené ici. TON pourquoi. OUI ! Pas celui des autres. Ca leur appartient. Chacun son parcours (et d’ailleurs j’ignore tout du leur puisque seule la façade est visible). Revenir à mon contexte, mon histoire, ma situation, ma motivation, mon intention. N’est-ce pas l’exercice de chaque instant ? Observer ce qui se passe à l’extérieur, voir ce que ça vient toucher à l’intérieur, l’écouter, le sentir, l’accepter et le laisser aller ou en faire quelque chose. A ce stade, la médecine que je me suis préconisée fût une pause sans attendre une autre diversion. Ecouter ce qu’il se passe à l’intérieur : Un recentrage via la respiration, la visualisation et les sons jusqu'à ce que le calme et l'apaisement se fassent sentir. Ensuite, en restant dans cet état méditatif, mes deux questions clés :

- De quoi as-tu besoin ? - De quoi as-tu envie ?

Dans mon accompagnement, que ce soit dans les ateliers de retour à soi, les soins énergétiques ou le coaching, ces deux-là sont mes essentiels. Je te les recommande quand la confusion et le brouillard s’invitent. La simplicité de l’outil lui donne toute sa puissance. Mes réponses dans ce cas précis furent connexion et joie. La soul-ution s’est invitée d’elle-même par un atelier de danse à proximité (c’était un vrai ping-pong « j’y vais, j’y vais pas » car je ne connaissais ni le lieu, ni les gens ou le concept. Gloups). J’y suis allée en me félicitant déjà de ma bravoure, car oui c’est ainsi que je l’ai perçu. Le développement de soi, grandir, se connecter à la meilleure version de soi-même, à sa spiritualité demande courage, pratique, bienveillance, amour et patience. Je me suis donc appliquée et j’ai bien fait. Quelques minutes après être arrivée, j’ai sympathisé avec une personne avec qui cela a résonné de suite. Je me suis sentie accueillie et ma vibration a changé instantanément. Le coeur a pris le relais sur le mental. Cela m’a permis de me déposer, d’échanger et d’être en lien avant de passer au mouvement et à la danse. Mes cellules ont recommencé à pétiller et, une fois que la musique a commencé, j’ai tout lâché et c'était génial ! Expansion - ouverture Je n'étais plus la même en rentrant. Célébration ! Je te partage cette expérience car, oui, la vie est faite de hauts et de bas, cependant c’est à nous d’adapter nos chaussures pour parcourir le chemin et toutes ses aspérités; à nous de (re)trouver l'équilibre entre les contrastes; à nous de choisir le guide pour le tronçon en cours, de décider d’y aller pas à pas et, surtout, d’y croire. Quant à la suite de mon aventure, ma formation en Tribal body work a commencé. Mon centrage est revenu dès les premières minutes de pratique. C’était si évident que j’ai eu droit à un « welcome back » de ma mentor. Elle me voit. De mon coté, je me suis sentie à ma juste place, fluide et super enthousiaste. Voici un nouveau cycle qui démarre et je m'en réjouis. J’ai hâte de te revenir à la prochaine newsletter avec ce qu’il en découlera. En attendant, tu peux me retrouver sur ma page Facebook, sur Instagram ou sur mon blog pour des capsules d’inspiration, positivité, réconfort et boost. Prends soin de toi et écoute ton coeur, il sait. Lumineusement, SoDao

コメント


bottom of page