top of page
Rechercher

Comment je me décide à faire le premier pas...

Ma réflexion du jour:


Quand le faire, comment, vers où, avec quel carburant?


Je partage ici comment ça se passe pour moi car, sur mon parcours, il y en a eu beaucoup... à chaque changement en fait (professionnel, personnel, spirituel).


Pour moi, le plus difficile est toujours de me décider.

D'enclencher le bouton GO.




En ce qui me concerne, chaque premier pas est une montagne dont je ne voit pas le sommet et encore moins le chemin d'accès.

Gloups.


Dur pour quelqu'un qui est un brin dans le contrôle et perfectionniste.


Encore plus pour quelqu'un qui aime qu'on lui tienne la main.


De vrais matches de ping-pong se jouent dans ma tête avant de prendre une décision d'où le changement va s'opérer et cela peut durer looooongtemps.

C'est fatigant, lassant, énergivore, pompant, frustrant et tout le chmilblik de la même gamme, que ce soit pour moi ou mes proches qui souvent ne comprennent pas cette urgence que je ressens.


Pourquoi tu te compliques la vie?

Ce n'est pas si mal tel quel, non?

Encore changer?

Tu es sûre?

Je connais un tel qui a fait... et blablabla.


Et encore, je ne parle pas des regards compatissants ou des non-dits.


De quoi nourrir mon hamster et jouer les prolongations.

Moi qui ai besoin d'être comprise, de soutien et réconfort, c'est souvent râpé.

En fait, ils ne sont pas moi, on n'est pas fait dans le même moule, tout simplement...


Une évidence quand nous sommes tous uniques.

1 être = 1 moule.

CQFD


Zéro comparaison à faire.

Tu es toi, c'est assez ainsi.

Tu es assez.

JE suis assez.


BAM.

(ça c'est l'idéal)


Ma réalité, c'est cette recherche de sens, le besoin de servir à quelque chose, l'effet pop-corn d'idées, de liens, d'options, de doutes, d'émotions, de "oui mais", de "et si...".


Après coup, souvent bien après, je SAIS que la vraie voix à entendre, c'était celle de mon histoire.

(aujourd'hui, à force de pratique, ce processus va beaucoup plus vite heureusement)

  • Ce qui a déjà fonctionné.

  • Comment je me suis sentie?

  • Ce que j'ai mis en place et comment je peux l'appliquer ici.

  • Qui l'a déjà fait ou qui pourrait être une ressource?

  • Qu'est-ce que je risque et est-ce si grave que cela?

+ Mes 3 colonnes magiques qui m'aident bien : Ce qui va ou le positif / Ce qui ne va pas ou le négatif / Ce qui manque

Ensuite, "Qu'est ce que j'en fais", "Qu'est-ce qui est sous mon contrôle?"

Quel serait mon premier pas et les suivants pour les premiers mètres?



Etre hyper... c'est ça aussi.

C'est se perdre en soi, se disperser dans les autres qui sont plus.... ou moins...

Se comparer.

Chercher sa légitimité.


Et à un moment, il y a l'instant T.

THE ONE !

Le mot qui fait "Tilt", qu'il inspire ou heurte, le rayon de soleil qui booste ou l'orage de la goutte de trop.


La seconde du GO.


Fourte, j'y vais.

Car si je n'y vais pas, je le regretterai, je m'en voudrai et pas envie de ça dans mes valises.

No regrets car pas utile.



Suivre ce qui pétille, frétille à l'intérieur et décider d'y aller en pressant le bouton GO et enclencher le premier pas.


Me mettre en mouvement, en action, ancrer.

Et continuer.

Persévérer.

Garder le rythme.

Là souvent, ça se complique donc me rappeler est essentiel:

  • Me rappeler pourquoi j'ai commencé, MON contexte.

  • Me rappeler que même si cela ne marche pas, ma réussite, c'est d'avoir osé.

  • Me rappeler de célébrer chaque étape


Quand tu oses, tu envoies un message à l'Univers, à ton âme, ton corps: Je VIS. Je SUIS.

C'est reprendre ton pouvoir de création, ton pouvoir personnel, parce que personne d'autre ne le fera à ta place.


Oser être, oser agir, oser sentir.


Ce n'est pas la voie facile mais l'important n'est-il pas de faire quelque chose de différent pour avoir d'autres résultats?

De tenter d'aller chercher ce mieux être, même en y perdant quelques plumes?


Oui, c'est flippant car tout changement, aussi petit qu'il soit a ses impacts.

Certains sont prévisibles, d'autres pas.

Ce qui est magnifique, c'est qu'à chaque tronçon, on peut faire une pause pour prendre du recul, observer, redresser en cas de besoin, changer de voie, décider de continuer ou non.


Car in fine, c'est toi le capitaine de ton navire.


 

Voilà, j'espère que ce décodage t'inspirera ou te réconfortera.


Aujourd'hui, je suis coach holistique et j'accompagne les personnes qui ont envie de changement. Je transmets ce qui a fonctionné sur mon parcours, donne des outils, des pistes de réflexions, offre d'autres points de vue pour y voir plus clair.


Si tu en sens l'appel, contacte-moi pour en parler.


Prends soin de toi!


Sophie






Comments


bottom of page